Plage d'une île grecque

Quitter son quotidien pour partir vivre en autarcie sur une île Grecque

Depuis 2010, la communauté Free and Real est installée sur l’île d’Eubée, en Grèce, pour expérimenter un mode de vie écologique et indépendant.

Une autarcie pour le bien de la planète ?
Free and Real, née en 2010 dans l’esprit d’Apostolos Sianos. Un jeune webdesigner, persuadé que «la manière dont nous traitons notre planète n’est pas la bonne», a décidé de quitter son quotidien et sa famille, pour s’installer sur l’île d’Eubée avec quelques amis; Afin de ne plus dépendre de personne, se nourrir grâce à lui seul. Free and Real, c’est surtout un mode de vie écologique jusque dans les moindres détails. Panneaux solaires, nourriture bio, etc.
Dans cette communauté, tout est fait pour réduire au maximum son empreinte écologique. Au niveau du logement, chaque résident occupe une yourte personnelle ou collective.

«Une aventure humaine fantastique»
Les curieux sont de plus en plus nombreux à venir de toute la Grèce et l’Europe, pour assister à des ateliers organisés par les porteurs du projet, ou bien encore tenter de rejoindre la communauté grandissante.

Une indépendance pas si totale que ça 
Afin de faire fonctionner le village, les bénévoles ont besoin d’un minimum de revenues. Les bénévoles qui habitent l’île à demeure ne déboursent pas d’argent, les visiteurs ponctuels doivent débourser 12 euros par jour pour les repas, ainsi que pour l’hébergement. Une correcte somme que la communauté utilise pour acheter quelques aliments non produits sur place et régler de faibles frais d’Internet et d’électricité.  (Bien qu’un seul campement n’utilise ces systèmes)

Free and Real vise à promouvoir un mode de vie à long terme basé sur la communauté, la fraternité et le respect de l’individu et de la vie privée.
Une expérience de quelques mois, années ou bien d’une vie, et vous, seriez-vous prêt(e) à partir vivre une telle aventure ? Si vous hésitez à vous lancer dans l’aventure vous pouvez d’abord visionner un film / documentaire  sur l’autarcie.

D’après l’article des Inrocks du 14 février 2016 (de Daphnée Breytenbach)

Publicités

4 thoughts on “Quitter son quotidien pour partir vivre en autarcie sur une île Grecque”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s