#1 Ces artistes qui s’isolent pour créer : Justice

#1 Ces artistes qui s’isolent pour créer

Justice 

Le duo électro formé par Xavier de Rosnay et Gaspard Augé, ont pour habitude de construire leur musique en toute indépendance. Gaspard Augé  avait d’ailleurs confié : « Chaque album ressemble à l’endroit où on le fait. » « Notre premier studio était une ancienne crypte, au troisième sous-sol de la rue Montmartre, se souvient Xavier de Rosnay. Un endroit à l’abandon, délabré. Après avoir marché trois minutes dans les gravats, on arrivait à une petite salle voûtée, bricolée pour l’enregistrement. On s’endormait parfois, tellement on manquait d’oxygène. D’où le côté claustro, crade, zombiesque du premier disque. » 

CxfEpi6XgAAJAKu
Justice pour leur album WOMAN

Toutefois, c’est dans un sous-sol  plus spacieux situé dans le 9e arrondissement de Paris, que le duo a produit son deuxième album. « C’est de loin l’endroit qui ressemblait le plus à un vrai studio». Le duo pro des come-back ne restera pas longtemps seul, les fans seront au rendez-vous de la tournée Woman. (Pour écouter leur nouvel album, rendez-vous ici

Publicités

1 thought on “#1 Ces artistes qui s’isolent pour créer : Justice”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s