Vous n’avez pas encore lu nos articles ?

Vous n’avez pas encore lu nos articles ?
Ne vous inquiétez pas, il est encore temps de le faire !

Sur notre site vous pouvez trouver des articles sur la Corée du Nord, la Chine,  l’autarcie artistique, cinématographique,  musical et alimentaire.  Vous pouvez également en savoir plus ce qu’est l’autarcie informationnelle  , sur la communauté Amish, mais également les moines cisterciens.

N’attendez plus, ils sont disponibles et n’attendent que vous !

 

Photo du jardin

L’autarcie alimentaire

Jean-Claude et Valérie Moguet, jeune couple de retraités, ont décidé changer de mode de vie et de s’éloigner des méthodes de consommation alimentaires habituelles. En effet, ils souhaitent retrouver les valeurs d’antan où l’argent n’était au centre des préoccupations. Depuis 2009, ils vivent donc isolés dans leur jardin, au coeur du Médoc.

Vivre de troc et d’eau fraîche

Le couple a acheté un terrain pour y faire pousser ses légumes et élever ses animaux. Leur rêve est de tomber dans un système à l’ancienne où le troc et l’échange de savoirs-faire sont la principale monnaie. Par exemple, pendant la construction de sa maison (en bois et en torchis, comme à l’époque), M. Moguet a fait appel à son voisin pour faire l’électricité de la batisse et, en échange, il lui fais des murs quand son voisin le lui demande. En effet, Jean-Claude Moguet a travaillé dans le bâtiment pendant de nombreuses années, il pense, d’ailleurs, que l’on peut faire beaucoup avec pas grand chose, notamment avec du matériel de récupération.

Un potager qui fait saliver…

Dans leur jardin, Jean-Claude et Valérie Moguet ont toutes sortes de denrées alimentaires ! On trouve de nombreux légumes : tomates, citrouilles, courgettes, pommes de terre… mais aussi des arbres fruitiers ! Grâce à leur poulailler, ils produisent également leurs oeufs. Leur production personnelle leur permet d’atteindre une autarcie alimentaire quasi totale. Ils disent ne manquer que d’huile et de farine, ce à quoi ils veulent remédier dans les années à venir, en entrant en collaboration avec d’autres producteurs.

Une vie sans revenus ?

Pas totalement… Afin de se fournir les denrées qu’ils ne peuvent pas produire, le couple a décidé d’ouvrir les portes de son immense jardin aux intéressés ! Les visiteurs peuvent donc découvrir des variétés de tomates ou encore de melons, mais aussi une race de moutons en voie d’extinction ! Un parcours ludique est même prévu pour les enfants, le couple a pensé à tout.

Le jardin conservatoire Flore et Vie est ouvert tous les après-midi en été. 3€50 pour les adultes et 2€ pour les enfants. Allez vite le découvrir !

Si vous ne pouvez pas sortir ou n’êtes pas intéressés, nous vous proposons également de découvrir un de nos articles humoristiques : 8 raisons de vivre en autarcie