#2 Ces articles qui s’isolent pour créer : Marion Cotillard

Marion Cotillard

 

« Je prépare beaucoup mes rôles, je dors avec eux, je leur invente un passé, un avenir »

Marion Cotillard est une actrice Oscarisée connue pour son rôle dans le film  La Môme , qui retrace la vie de la plus iconique des chanteuses françaises : Edith Piaf.  Un rôle qu’elle a bien du mal à oublier, qui lui colle à la peau, une vie, une personnalité à laquelle son inconscient s’est accroché. Marion a pourtant tourné dans d’autres grands films, dont des cartons  du box office, comme  Inception, de Christopher Nolan et Minuit à Paris, de Woody Allen. Elle a aussi travaillé avec des  cinéastes comme  : Tim Burton, Michael Mann, Steven Soderbergh et James Gray.

Ne faire qu’un avec son rôle
Pour Marion Cotillard, se servir de sa propre histoire pour accéder à de fortes émotions demeure dangereux. Pour autant, elle n’hésite pas à s’enfermer seul dans un lieu, des heures et des heures, pour ensuite vivre comme le personnage qu’elle va incarner. Marion n’a qu’une obsession: être à la hauteur de ses rôles, ne pas décevoir, quitte à s’isoler du monde extérieur, afin de ne faire qu’un avec l’autre, son nouveau soi, son personnage…

Une nouvelle vision de sa préparation
Depuis qu’elle est mère de famille, l’actrice n’est pourtant pas prête à se ré-investir aussi intensément dans un rôle. Marion à d’ailleurs déclaré à ce sujet au magazine Télérama dans une interview : « Avant d’avoir ma famille, toute ma vie était dédiée à mes personnages. Plus ils me touchaient, plus je me sentais proche d’eux. Mais je ne peux plus m’enfermer dans un autre monde désormais. Je ne veux pas perturber mon fils parce que je suis dans un état bizarre, parce que je suis déprimée ou que je dois tuer un roi »

Beaucoup d’acteurs préfèrent s’isoler afin de préparer leur rôle du mieux qu’ils peuvent, car cette autarcie permet une grande concentration de l’esprit.

Publicités

#1 Ces artistes qui s’isolent pour créer : Justice

#1 Ces artistes qui s’isolent pour créer

Justice 

Le duo électro formé par Xavier de Rosnay et Gaspard Augé, ont pour habitude de construire leur musique en toute indépendance. Gaspard Augé  avait d’ailleurs confié : « Chaque album ressemble à l’endroit où on le fait. » « Notre premier studio était une ancienne crypte, au troisième sous-sol de la rue Montmartre, se souvient Xavier de Rosnay. Un endroit à l’abandon, délabré. Après avoir marché trois minutes dans les gravats, on arrivait à une petite salle voûtée, bricolée pour l’enregistrement. On s’endormait parfois, tellement on manquait d’oxygène. D’où le côté claustro, crade, zombiesque du premier disque. » 

CxfEpi6XgAAJAKu
Justice pour leur album WOMAN

Toutefois, c’est dans un sous-sol  plus spacieux situé dans le 9e arrondissement de Paris, que le duo a produit son deuxième album. « C’est de loin l’endroit qui ressemblait le plus à un vrai studio». Le duo pro des come-back ne restera pas longtemps seul, les fans seront au rendez-vous de la tournée Woman. (Pour écouter leur nouvel album, rendez-vous ici